Le 28.07.2017 Putre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 28.07.2017 Putre.

Message  Admin le Mar 1 Aoû - 20:50

Nous passons ce jour notre 41ème frontière. C'est un peu long car il y a le contrôle SENASAG , c'est une service gouvernemental qui vérifie qu'on ne rentre pas de fruit,légume,viande cru dans le pays ,pour cela il fouille le véhicule. Après c'est le tour des douanes et pour la première fois nous tombons sur une douanière peu aimable. Alors à toutes ses questions j'opte pour le no comprendo .D'ailleurs j'en profite pour faire un petit clin d'oeil a Dominique et Philippe d'autres voyageurs qui avaient dû avoir le même style de douanière et pour qui le passage avait été très long.
En 30 minutes tout est réglé et nous reprenons la route direction Putre. Les travaux sont toujours en cours et la route est toujours une mauvaise piste. On nous autorise a passer devant les camions qui font une longue file d'attente, pour eux c'est toujours circulation alternée . On nous averti il faut faire très attention car des camions arrivent dans l'autre sens.
Nous arrivons à Putre à la nuit tombée. Nous découvrons le lendemain  matin un village tranquille , tellement tranquille qu'il n'y a que quelques petits magasins pas de quoi nous ravitailler pour plusieurs jours, et pas de station essence ,alors c'est décidé nous allons a Arica faire le plein d'un peu tout puis nous reviendrons dans cette région faire le salar du Surire.
La route est belle , circulante beaucoup de camions, nous apprécions les paysages la Quebrada de Cardones, qui débouche sur une vallée fertile la première qu'on voit au Chili . Le contraste est important vert en bas de la vallée et désertique sur les collines environnantes.








Putre,


La Quebrada de Cardones,





Puis nous arrivons sur Arica l'extérieur de la ville des détritus partout gâche le paysage. Les plages sont pareilles, nous verrons quand même dimanche matin un homme avec un sac qui ramasse les bouteilles ,les sacs plastiques ,les bouteilles en verre  laissé là par les pêcheurs ,les surfeurs,les promeneurs. Je ne comprend pas pourquoi ils gâchent la nature comme cela ils ont pourtant l'air d'aimer en profiter.

Nous retrouvons les grandes surfaces très bien achalandées, mais toujours aussi cher. Nous faisons le plein alimentaire puis le plein de carburant le diesel est à 0.61e moins cher que dans le reste du pays.

Nous repartons en direction de Putre par une autre vallée celle çi est aussi cultivée mais ce sont surtout des oliviers.


Plantations d'oliviers;


La route à flanc de colline;



Admin
Admin

Messages : 357
Date d'inscription : 24/06/2013

http://surlesroutesa5.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum