Carthagène des Indes .

Aller en bas

Carthagène des Indes .

Message  Admin le Mer 18 Avr - 18:20

Le 14.03.2018 Carthagène des Indes.
Cette ville très connu pour ses fortifications ,  l'est aussi des voyageurs pour son port qui permet l'exportation de nos véhicules vers le Panama. Car effectivement pas de route entre ces deux pays , la région ouest recouverte par  la Jungle du Darien reste impénétrable par les véhicules mais pas par les trafiquants de drogues qui gèrent cette zone.
Nous venons donc à Carthagène pour organiser le shipping (passage ) du camping-car  en bateau , cela demande beaucoup d'organisation car ici la paperasse est reine .








Nous nous déplaçons donc en ville avec notre camping-car d'un agent a un autre et là la police se fait plaisir et dans une même journée nous aurons trois contrôles. A chacun nous aurons la menace d'immobilisation du véhicule , cette fois c'est pour la fissure sur le pare-brise . Je leur explique qu'on ne trouve pas ces dimensions ici car il n'y a pas ce genre de véhicule en Colombie , mais ils ne veulent pas comprendre il faut payer une amende. Nous restons sur place attendons puis ne voyant pas leur poche se remplir  les gentils policiers colombiens nous laissent partir .
La tension commence a monter de notre côté ras le bol de ces comportements.










Puis je vais voir un intermédiaire (agent des douanes privé) qui pourrait nous aider pour les formalités du véhicule pour le shipping . Cet honnête homme me propose un tarif beaucoup plus élevé que le prix du bateau lui-même , sur ce dépassement pas d'explication c'est a prendre comme cela c'est quand même 500 dollars de différence inexpliquée . Face a ce manque de communication j'irai voir ailleurs . J'en vois un autre qui sera un peu plus honnête , mais ce sera la troisième avec qui je ferais affaire .

Pour la nuit nous allons stationner sur le bord de mer derrière l'hôtel Hilton à côté d'un petit lac, c'est là que la police nous demande de nous stationner sous le prétexte  que le gardien du Hilton veille sur nous . Quatre soirs plus tard des policiers accompagnés d'une représentante du quartier viennent nous dire ce n'est pas possible de stationner ici c'est une zone verte donc pas de véhicule … bon on fait quoi , si on va se garer plus loin , les autres policiers non prévenu vont nous obliger a venir là comme cela a été le cas la nuit précédente . Des voyageurs espagnoles garé à côté de nous leur expliquent se désaccord  au sein même de la police . La représentante semble avoir soudoyé le chef présent devant nous car il se sent obligé d'agir face a cette dame . Finalement il demandera à tous les véhicules d'aller faire un tour et de revenir se garer après 20 h . Nous retournerons nous stationner a cet endroit plusieurs fois sans jamais revoir cette représentante de quartier qui en avait après les camping-car et donc après les touristes.  




Rencontre avec d'autres voyageurs, Sabine,Martino ,leurs enfants ,les argentins d'a côté et leur enfants...


Pour l'instant vous vous en doutez notre avis est plutôt négatif , a toutes ces mésaventures s'ajoute le refus systématique des stations services ou même des jardiniers de nous donner ou  de nous vendre de l'eau pour le camping-car , nous n'en pouvons plus une telle mentalité nous dégoûte . La solution que nous avons trouvée est de soudoyer des gardiens d'un centre commercial a l'extérieur de la ville pour qu'ils nous vendent de l'eau la même qu'ils utilisent pour arroser a outrance les pelouses . Partout dans le monde nous avons toujours en discutant trouvé des solutions pour l'eau pour le stationnement mais ICI nous n'avons pas les codes de la négociation .

Nous avons le shipping à organiser mais aussi le passage de Moyo , qui comme il n'est terrestre est plus compliqué. Je me renseigne auprès des services vétérinaires colombiens , un homme m'explique qu'il faut un certificat de bonne santé , la copie du carnet de santé, un permis d'importation que je dois obtenir auprès du consulat du Panama notre pays de destination , le problème c'est que le consulat qui délivre ce papier est à 130km de Carthagène dans la ville de Barranquilla. Il faut faire toutes les démarches 48h avant de prendre l'avion car les papiers ont une durée de validité courte. A ce moment là nous n'aurons plus de véhicule , il faudra prendre le bus 5h aller/retour et le consulat à des horaires très restreint. Ca commence à se compliqué.
Puis il faut se renseigner pour la compagnie aérienne , Panama city est à seulement 1h30 d'avion mais une seule compagnie accepte les chiens en vol direct c'est Copa airlines. Renseignement pris il faut que Moyo voyage en soute , il faut monter un dossier pour la compagnie avec photo du chien dans une caisse de voyage , chien à l'intérieur , à l'extérieur de coté , de face , de profil puis c'est la compagnie qui décide si la caisse est bien adapté au chien ou pas, si elle n'est pas d'accord il faut acheter une autre caisse et recommencer. Enfin du grand n'importe quoi! Surtout qu'en discutant avec d'autres voyageurs les animaux sont souvent oubliés volontairement pour manque de place en soute et arrivent la plupart du temps 24h après les personnes.
Puis la compagnie nous informe qu'il faudra déposer Moyo 24h avant sous le prétexte d'un contrôle anti-drogue du chien ,il ne faudrait pas qu'elle serve de mule . Encore du grand n'importe quoi. Ici c'est 30° tout le temps alors laisser Moyo sans eau et sans nourriture …
LA COUPE est PLEINE.
Il est temps pour nous de prendre une décision car quand la situation devient trop compliquée ça me fait monter la tension et c'est pas bon!

Maintenant revenons au shipping que je gère en parallèle , nous avons demandé à Ana (agent des douanes) de s'occuper du côté administratif ça nous coûte sa commission mais je n'ai pas envie de me faire monter la tension avec les agents administratifs des douanes. Elle se montrera professionnelle et gèrera parfaitement la situation , nous n'aurons qu'a nous déplacer avec elle pour signer des documents ou encore déposer le véhicule au port et s'affranchir de l'inspection anti-narcotique de la police colombienne.
Le véhicule va voyager dans la soute du navire donc nous sommes obligés de donner la clé qui permet de démarrer le véhicule  et c'est pour cette raison qu'une transformation du camping- car a été appliqué par José afin de sécuriser au maximum le véhicule , on espère que sera efficace. Dans 80% des transferts de véhicule des voleurs opèrent sur les bateaux ou dans les ports et dévalisent les véhicules . C'est pour cette raison que José à posé une cloison entre le poste de conduite et la cellule du camping-car , changé les fenêtres en plastiques cassables par des fenêtres en bois renforcées de l'intérieur, puis les fenêtres de toit sont aussi renforcées . Nous n'avons rien de grande valeur dans le véhicule mais la casse est un grand problème quand on voyage car les pièces doivent venir de France et cela peut-être long.









visite surprise de cet Iguane;

A force de réfléchir une solution s'est présenté à  nous , nous allons changé de destination , nous n'allons plus au Panama trop compliqué nous allons faire un grand saut direction le Mexique. Nous demandons a Ana un devis qu'elle surprise le bateau qui va au Panama va aussi à Veracruz au Mexique et pour la moitié du prix . Il met 8 jours à rallier ce port ce qui nous laisse du temps à Carthagène pour gérer le  coté administratif du départ de Moyo de Colombie.

Nous faisons la connaissance de Lucia et Justo un jeune couple d'Argentins qui ship comme nous sur Veracruz . Super on va pouvoir faire les démarches portuaires ensemble à Veracruz.
Puis nous ferons aussi la connaissance de Andy Argentin aussi , lui va au Panama, mais il dépose son véhicule en même temps que nous.



Le 15 avril le camping-car est laissé au port avec la clé sur le contact ça nous laisse on sensation bizarre…Le même jour il monte dans le bateau et c'est à 20h qu'a lieu l'appareillage. Maintenant nous allons suivre la progression du navire sur Internet et espérer qu'il ne prendra pas de retard.
Puis Ana nous invite à partager son repas dominicale et familiale , nous acceptons et faisons connaissance de son mari , ses enfants et sa maman. Nous dégusterons un super repas .







Comme nous sommes allés directement en sortant du port chez Ana nos enfants ne sont pas avec nous , ils sont restés à l'hôtel au frais mais pas sans surveillance.
Nous avions fait la connaissance quelques semaines plus tôt d'un couple franco-italien Thérèse et Carlo un couple d'une grande gentillesse qui passe 6 mois à Carthagène ils sont retraités et viennent passer l'hiver au chaud. Nous les avons solliciter pour jeter un œil sur nos enfants mais ils ont fait plus que cela et nous les remercions encore , le temps a paru moins long aux enfants et a Moyo . D'abord ils ont été manger chez eux ( j'ai oublié de préciser nous sommes dans le même hôtel) à l'étage au dessus puis ont été faire un tour et fini au Mc Do pour manger une euh non deux glaces. Moyo aussi a eu droit a de la banane elle en raffole .  
Nous avons louer un appartement dans un hôtel dans le quartier touristique de Carthagène , il est composé de deux pièces et d'une salle de bain . Je peux y faire un peu de cuisine surtout pour Laura la difficile , nous 3 on va au restaurant .



Maintenant notre emploi du temps c'est piscine à l'hôtel , baignade à la mer , balade dans le vieux Carthagène et wifi pour les plus accro .







































sunny    La suite dans quelques jours...Patience la Colombie c'est pas fini...encore plein d’anecdotes a venir ... sunny

Admin
Admin

Messages : 403
Date d'inscription : 24/06/2013

http://surlesroutesa5.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum