Le 17.05.2017 Prequ'île d'Itamaraca.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 17.05.2017 Prequ'île d'Itamaraca.

Message  Admin le Mar 6 Juin - 4:06

Nous y rejoignons la famille " les daltons en balade" dont  nous avions fait connaissance il y a deux semaines. Nous nous installons sur une petite place face à la mer à coté de plusieurs cafés.   Nous faisons connaissance avec les différents propriétaires des bars et ils nous signalent qu'il est dangereux de stationner là au bord de plage la nuit,d'autres personnes nous diront la même chose . Mais pour l'instant comme nous sommes deux véhicules et qu'on ne trouve pas d'autres endroits on reste.
Le lendemain comme il a peu de client l'un des bars nous laisse installer nos enfants a sa terrasse pour l'école. Le lieu est sympa , cours avec vu sur l'océan pas facile de se concentrer surtout que les ouistitis dans les arbres tout proche éveillent la curiosité des enfants .
Baptiste et Laura pensent bien fort à leurs copains de l'école Notre-Dame de Sancerre et les saluent.










Le 19.06.2017 .
Nous partons pour la journée avec les "Daltons" nous promener sur la plage. Le paysage est beau ,le midi nous mangeons dans un petit restaurant de plage et comme on est au bord de l'océan le menu sera poisson frit,riz,frites le tout pour 62 réais (18euros) pour nous 4.
Beaucoup de vagues dans l'océan alors pas facile pour les enfants de se baigner, nous demandons à une poussada (hôtel)  si on peut profiter de leur piscine et comme il n'y a pas de client c'est oui.





En fin de journée nous sommes de retour aux camping-car ,les enfants fatigués regardent un film dans notre véhicule , Chantal et Kamel en profitent pour aller faire un tour en ville, pendant ce temps nous gardons les enfants et prenons le "frais" assis dehors. Manches longues et pantalon sont
obligatoires car les moustiques attaquent toujours à la tombée de la nuit.
Une heure plus tard nos voisins français reviennent très choqué par ce qu'ils viennent de vivre à 800m de là au village. Alors qu'ils étaient assis chez une coiffeuse ils ont entendu une détonation , derrière eux la pizzeria est en train d'être braqué par un homme armé qui vient de faire usage de son arme sur la tenancière de l'établissement. L'homme s'enfuit en direction de la plage. La coiffeuse habituée à cette violence ferme son rideau en fer avec les clients à l'intérieur. Puis libère tout le monde 10 minutes après. Aussitôt nos amis viennent nous raconter leur mésaventure. Et en discutant on se rend compte que l'homme qui a attaqué le restaurant était un quart avant à côté de nous à 20m de là.
J'avais vu cet homme passer par-dessus le mur de clôture d'une maison actuellement non occupée,s'asseoir aussitôt par terre et poser un objet métallique au sol. C'est rare ce genre d'attitude donc cela avait attiré mon attention et je l'avais gardé discrètement à l'œil.
Comprenant la gravité de la situation ,nous décidons  de nous déplacer et d'aller chez une personne du village qui a accepter de nous faire rentrer dans sa cour fermée.
Finalement c'est vrai que c'est dangereux, nous apprendrons par Gegeane la demoiselle qui nous offre l'hospitalité ,qu'elle a vu un an plus tôt devant le bar ou elle travaillait un homme en décapiter un autre par jalousie.. Choquée elle ne sort plus de son domicile .Nous la croyons facilement d'autant plus qu'ici ils sont tous équipé de coupe-coupe. Gegeane travaille comme gardienne de la maison ou elle est logée pour un salaire de 250 réais (70euros) par mois. Son mari Carlos travail dans l'usine du propriétaire de la maison , il est dans le coton pour un salaire mensuel de 1200 réais (330 euros). le patron nous autorisera à rester plusieurs jours dans sa cour sécurisé.
Le lendemain nous apprenons que le bandit  de la veille a été arrêté par les villageois eux-mêmes, eh oui il faut avouer que nous étions passer sur les lieux du crime 45 minutes après les faits et avions vu seulement un policier sur place pour recueillir la déposition des témoins , autant dire qu'ils ne sont pas très réactif. Le criminel est connu de la population locale comme un toxicomane accro au crac.

Nous profiterons quand même des bons côté de l'île ,elle possède un beau lac à l'eau turquoise,les enfants feront connaissance avec des brésiliens et improviseront des jeux dans l'eau ils ne se comprennent pas vraiment mais pour jouer pas de problème.


Lac Amata;


Le 23.05.2017 Récife.
Nous  quittons Itamaraca après être aller voir sa forteresse en pleine rénovation











Sur la route qui permet de quitter la presqu'île nous aurons l'occasion de sauver un singe paresseux,arrivé sur la route il était en train de vouloir traversé mais a une vitesse très paresseuse. Alors nous avons arrêté notre véhicule devant lui pour le protéger et au même moment des locaux se sont arrêté ont pris l'animal et l'ont déposé de l'autre côté de la chaussé ou l'animal voulait se rendre.  







Dans l'après-midi nous irons visiter Olinda , située à 6 Km au nord de Récife  cette ville est captivante et représente le côté bohème et colonial de l'énorme ville qu'est Récife . Olinda est l'une des villes les mieux préservées et l'une des plus jolies que nous ayons vu.  Accrochée à la colline ses rues sont très pentue, donc pas facile de se déplacer en camping-car alors nous continuons à pied. Cette ville fut fondée en 1535 et fut la première capitale de la région , Pernambuco.


Eglise de Nossa Senhora do Carmo


Couvent Sao Francisco






Marché artisanal;












L'espace est tellement restreint dans cette ville que nous ne trouvons pas de place correcte pour la nuit,alors nous retournons au parc Dona Lindu à Récife. Nous y arrivons vers 20h et nous sommes tout de suite incommodé par la mauvaise odeur d'égout mais comme il tard on ferme toutes les fenêtres et on met les ventilateurs en place pour nous rafraîchir eh oui il fait toujours 30°.
Au Brésil en ce moment c'est l'hiver, la température oscille entre 25° la nuit et 33° le jour… Par contre la pluie se fait de plus en plus présente.

Admin
Admin

Messages : 363
Date d'inscription : 24/06/2013

http://surlesroutesa5.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum